Pierremongin1
Envoyer une nouvelle question

Comme tout changement , les cartes mentales rencontrent inévitablement des résistances de la part des enseignants ou des élèves.

Les prétextes souvent annoncés sont le manque d'études scientifiques sur les bénéfices réellement apportés par l'introduction de cette méthode , or en cherchant un peu , on trouve un nombre important d'études convergentes sur les apports pédagogiques et aussi en termes de management des organisations.

Quoi de mieux qu'une carte mentale sur «Les recherches scientifiques sur les cartes mentales » pour étayer son propos !
https://www.mindmeister.com/fr/727317206?t=5DR1j...

Comment construire une carte mentale ou conceptuelle ?
Comment mettre en place des stratégies pédagogiques des cartes ?
Comment en faire un outil d'enseignement efficace ? Travailler en groupe ? Organiser et gérer la vie scolaire ?

Pierre se fera un plaisir de répondre à vos questions.

Formateur dans le réseau Canopé, Pierre est intervenu auprés de milliers d'enseignants du cycle 1 jusqu'à l'Université.

Auteur ou co-auteur de 16 ouvrages comme «Organisez vos idées avec le mind mapping» Dunod, «Enseigner autrement avec le mind mapping» Dunod, 2016
Certains de ses ouvrages sont traduits dans 8 langues

Plus
Il n'y a pas de questions entrants, ou ils n'ont pas encore été approuvés par le modérateur.
238da12be46ae85a67fdac82d9d719a3?d=identicon

fatima didane

quelle est la signification exacte de la communication virtuelle et quel est son effet sur l'enseignement et processus d'apprentissage à l'Université?

Je ne saisis pas trop ce que vous entendez par communication virtuelle.
Ce que l'on peut dire, c'est que la communication est toujours formée d'analogique et de digital. Et aujourdh'ui, le tout virtuel montre ses limites, l'enseignement à distance incite malgré tout, à se voir réellement et c'est heureux.

22/10/2016 05:35
Pierremongin2

Invité

1787f1951e794bcc6828c9ab881d74cd?d=identicon

M. NDOYE

Bonjour. Je voudrais savoir si les cartes mentales peuvent être utilisées pour dresser le profil psychologique des apprenants (faisabilité ) et le cas échéant, quelle serait le degré de fiabilité de ce procédé. Merci

Les cartes mentales peuvent effectivement servir pour collecter et synthétiser des données des apprenants pour les synthétiser. Elles aident à mettre en relation des éléments qui placés à proximité peuvent faire émerger de nouvelles perspectives. Mais , il vaut mieux co-créer ces cartes avec les personnes elles-mêmes pour qu'elles leur servent de "miroir" de découverte de leurs intelligences multiples par exemple.

22/10/2016 05:31
Pierremongin2

Invité

5fe28ffdb03c6a5ba8b30f2dc75673c5?d=identicon

Michel Pintaud

Qu'ententons par carte heuristique ?

Une carte heuristique est simplement la traduction française de mind map. C'est une marque enregistrée depuis 2002 . Elle précise la notion de découverte qu'il y a dans les cartes mentales, autre traduction française qui a été choisie par le Ministère de l'Education Nationale lors de la parution au Bulletin Officiel no 4 du 29 avril 2010, date à laquelle le mind mapping a fait son apparition officielle dans les programmes.de seconde générale et technologique en option. Il fait partie aussi du programme du baccalauréat STI2D au titre des méthodes reconnues de créativité. Extrait "l'utilisation d'un logiciel de cartes mentales facilite la structuration de leurs réflexions et la présentation collective (diaporama,note de synthèse,affiche, compte-rendu de projet..."

14/10/2016 09:44
Pierremongin2

Invité

A5393955bf3a6fe73b3498bcae29af0c?d=identicon

Nadia

Merci de m'indiquer la différence entre une carte mentale et une carte conceptuelle

Souvent confondues, les cartes mentales sont des visualisations en arborescence autour d'un noyau central, alors que les cartes conceptuelles sont des visualisations en réseaux qui sont en quelque sorte le niveau supérieur d'organisation des idées. Et en mimant encore de plus prés le fonctionnement du cerveau, les cartes conceptuelles permettent encore plus de choses que les cartes mentales :-)

13/10/2016 10:30
Pierremongin2

Invité

8bb4d9344d7893d04873d18fda9ec942?d=identicon

Aïcha

Bonjour Pierre,
Comment créer un planning à partir d'une MindMap ?

Bonjour,
Si la plupart des logiciels de mind mapping incluent dans leurs versions payantes, l'export en planning se fait via un diagramme de Gantt. Mais cette forme de planning employée couramment dans des projets, n'est pas forcément facile à lire, aussi les modèles de ligne de temps disponibles par exemple sur Xmind et Mindview facilitent grandement la lecture d'un planning simple.

13/10/2016 10:18
Pierremongin2

Invité

Picture

Jean-Pierre Dufresne

Dans quelle mesure le «sketchnoting ou croquinotes» est aussi efficace que les cartes mentales pour favoriser l'apprentissage ?

Les croquinotes sont une partie des cartes mentales bien faites, si on en a le temps. le dessin est en fait un moyen d'expression qui diffère du langage verbal et qui offre une manière d'analyser un problème ou une situation. C'est aussi un moyen esthétique de développer notre sens de l'appréciation.
Dessiner un problème le change, il le rend plus objectif, comme s'il s'était détaché de nous en devenant extérieur à nous-même, alors qu'auparavant il était à l'intérieur et invisible à nous-même. Il est devenu réel et nous pouvons en prendre conscience. C'est le même phénomène qu'avec les cartes mentales, c'est l'émergence d'une nouvelle structure qui apporte des relations innovantes et facilite la mémorisation .
On retrouve dans les croquinotes des lettres, des listes, des couleurs,des signes graphiques,des dessins, C'est une manière intermédiaire entre la prise de notes habituelles linéaire et les cartes mentales.
Ressource: Organisez vos idées avec le mind mapping , dessinez vos idées Dunod 2iéme édition mai 2016

12/10/2016 03:32
Pierremongin2

Invité

Picture

Jean-Pierre Dufresne

Bonjour, félicitations pour votre ouvrage « Enseigner autrement avec le mind mapping» Je l'apprécie beaucoup. Ma question : Existe-t-il des études plus récentes qui démontrent l'efficacité des organisateurs graphiques au plan de l'apprentissage. Celle de Inspiration est intéressante mais un peu limité et commence à dater. http://www.inspiration.com/sites/default/files/filemanager/file/Executive-Summary(1).pdf

Bonjour, merci pour votre compliment. Pour répondre à votre question, le mieux est d'ouvrir la carte signalée dans l'avant-propos de cette tribune
https://www.mindmeister.com/fr/727317206?t=5DR1j...
Elle regroupe des dizaines d'études de pays du monde entier, certaines en français et d'autres en anglais ou autres langues. La quasi-totalité s'accordent sur les bénéfices des cartes mentales en termes de mémorisation, d'apprentissage à la fois visuel et kinesthésique (par le dessin ou les déplacements de Post-it).
Il faut ouvrir la carte mindmeister pour accéder aux études une par une pour vous faire une idée par vous même des résultats. Fabienne de Broeck ma co-auteur d'Enseignez autrement avec le mind mapping l'alimente régulièrement . Vous y trouverez votre bonheur.
Une tendance néanmoins se dégage, c'est le passage des cartes mentales vers les cartes conceptuelles conçues par le professeur Novak (1970) de l'Université de Floride spécialement pour améliorer l'apprentissage chez les enfants. Elles résolvent encore mieux l'inadéquation entre notre langue linéaire et notre manière de penser hiérarchisée et invisible. Elles permettent de révéler des liens entre les idées en précisant la nature de la relation par des étiquettes sur les liens de connexion entre les idées cf. le livre Manager avec le concept mapping. Ce sont en quelque sorte des méta-cartes de cartes mentales.

12/10/2016 03:10
Pierremongin2

Invité

7c2b2017fa1972641674079ba5235e59?d=identicon

chafika

Comment faire une carte mentale

Une carte mentale consiste en une représentation hiérarchique en arborescence de liens entre des mots , illustrée avec des couleurs, des images, de la typographie et quand elle est informatisée, des liens hypertextes pointant vers des pages web externes ou des fichiers internes à votre ordinateur ou réseau. Leur objectif est de structurer et/ou de faire émerger de l'information. Elle permet de visualiser de l'information à différents niveaux: global , pour une zone ou même un détail.
Sa mise en oeuvre ne demande qu'un papier et un crayon à minima, ce qui en fait un outil puissant en classe où ces conditions minimales sont souvent réunies. Elle permet de rééquilibrer l'utilisation des deux hémisphères de notre cerveau.
Son origine est trés ancienne ( Aristote) , arbres de Lulle (arbre de la Science 1305), Emile Zola (arborescence des Rougon-Macquart). Le Mundaneum présentait à l'Exposition Universelle de Bruxelles en 1926 déjà des cartes mentales en couleurs (piéce jointe).
Aujourd'hui le nombre d'utilisateurs des cartes mentales est estimé à plus de 200 millions de personnes dans le monde. En regardant les articles de Thot sur le sujet, vous aurez déjà de beaux exemples.

 copie 0 img 2186 %281%29
12/10/2016 02:09
Pierremongin2

Invité

259e0c6492776f558029d3a6a36f8c18?d=identicon

Rochane

Bonjour Pierre, Est-ce que le choix de l'outil mindmapping a son importance si on veut créer des cartes mentales ou alors ce n'est que secondaire ? Par ailleurs, j'ai l'impression que la plupart des outils de Mindmapping ne permettent pas un travail collaboratif en temps réel ou alors avec pas mal de contraintes, non ?

Pour créer des cartes mentales, l'outil informatique peut ne venir que dans un second temps. L'important est déjà l'objectif que l'on poursuit en dessinant une carte. On peut commencer par une carte individuelle réalisée avec des post-it pour pouvoir après collecte de vos idees , les déplacer sur une feuille de papier et ensuite dessiner les branches principales plutôt que d'utiliser un logiciel de mind mapping en se laissant "aimanter" par le centre de l'écran. Il faut éviter de mélanger la collecte des idées par association libre, du classement hiérarchique.
Ensuite, les cartes individuelles des élèves peuvent être fusionnées sur le tableau blanc de la classe pour devenir une carte collective sur laquelle chacun va défendre ses arguments ou aussi débattre sur les idees des autres. Il y a une véritable controverse. La carte mentale devient alors un champ de bataille où chaque idée est analysée, triée pour produire de l'intelligence collective et une image partagée du monde.
Avec un logiciel en ligne comme mindomo, vous pourrez dessiner en temps réel une carte collaborative , chacun ayant une couleur de ligne différente., couplée avec un tchat et/ou une reunion téléphonique . L'intérêt des cartes est précisément qu'au delà de la façon manuelle ou informatisée , c'est d'apporter un terrain , un tiers de confiance où l'on peut réellement confronter nos idees avec celles des autres en offrant un support à nos faibles mémoires à court terme. En effet, notre mémoire de travail ne peut retenir qu'un numéro de téléphone pendant 30 secondes tout au plus. Ici, la carte collective sert de support mémoriel. Elle permet d'éviter aux partipants, de faire moins d'appel à leur mémoire à long terme.

10/10/2016 15:44
Pierremongin2

Invité

F02bde365dce6caab59e4d3784cfd689?d=identicon

Claude Pomerleau

25 élèves, 25 cartes mentales à évaluer. Certaines sont géniales, d'autres moins. Comment amener les élèves à structurer leurs idées plutôt qu'à simplement effectuer une tâche qui ne correspond pas à leur façon de travailler ?

Bonjour ,
Les cartes mentales ont plus d'un tour dans leur sac. Souvent adoptées plus rapidement par les élèves en difficulté, elles peuvent être produites de différentes façons. Cela donne un choix aux élèves comme par ex, les faire à la main avec des crayons de couleur, ou sur informatique avec des logiciels libres comme Freeplane ou la version gratuite de Xmind , avec des Post-it pour réveiller leur intelligence kinesthésique, imprimer des posters (avec Xmind allez dans Fichier/aperçu avant impression) ...
Il faut distinguer la phase de collecte des idées (plutôt cerveau droit , phase de divergence) , puis ensuite seulement classer les idées en hiérarchie (plutôt cerveau gauche )...
C'est souvent un des travers que rencontrent les apprenants: vouloir collecter et classer en même temps, ce qui n'est pas la même opération cognitive.

10/10/2016 11:23
Pierremongin2

Invité